Histoire d’Ascoux

Entre le IIIème et le VIème siècle, Ascoux n’était qu’un simple domaine agricole, dépendant de Laas. Il était exploité par Ansculfus, colon d’origine germanique, qui lui a donné son nom. 1658 est une date historique. En effet, la paroisse d’Ascoux fut détachée de Laas et devint indépendante.  Après le déclin dû à l’exode rural, Ascoux se développe depuis deux décennies grâce à son dynamisme et à la proximité de Pithiviers. La petite église est placée sous le vocable de Saint Charles Borromée (1538-1584), archevêque de Milan, connu notamment pour son engagement dans la formation du clergé. L’église, à sa façon, lui rend hommage dans les vitraux qui lui sont dédiés.

A voir à Ascoux

L’église Saint-Charles de Borromée, citée plus haut et qui date du XVIIème siècle. Elle a été restaurée à plusieurs reprises. En effet, l’église étant à l’origine collée au château, la nef aurait été agrandie lorsque le château a disparu. Le mur sud de l’église possède trois vitraux dédiés à Saint-Charles de Borromé. On retrouve également plusieurs tableaux du XIXème siècles. La charpente métallique vient des rénovations du XIXème siècle et lui donne un charme inimitable.

Eglise Saint-Charles de Borromée à Ascoux

A visiter autour d’Ascoux

Après votre visite d’Ascoux vous pourrez continuer à découvrir le Grand Pithiverais et en particulier :