Village ancien, dont on retrouve une trace dans des écrits datant de 1152, Egry subit les rivalités féodales et les guerres de religion. L’église Notre-Dame d’Egry abrite les dalles funéraires de l’abbé Guillaume de Damay (1241), et celles de Guillaume de Beaune, sire de Gaudigny et de son épouse Agnès de Léouville (1328). Les châteaux de la Mothe et de Gaudigny (XIIème siècle) sont des propriétés privées.

Au XIXème siècle, on y cultivait la vigne et le safran. Mais, le phylloxera et deux hivers rigoureux ont eu raison de ces deux cultures délicates. Avec le XXème siècle, se développent les céréales, la betterave, le maïs, le colza.