Construit sur les vestiges d’un site féodal, le château d’Amoy est de nos jours une belle résidence privée. Son parc magnifique joue le contraste de la verdure avec la blondeur de la plaine en été. On raconte que sous la Révolution, la ferme de Liphermeau aurait abrité la Bande d’Orgères tristement connue pour ses exactions.