Son clocher tors, vrillé d’un huitème de tour, est unique dans le Loiret. Il surplombe l’imposante église Notre-Dame du XIIIème siècle. Une première forteresse est édifiée à cette époque pour assurer la protection des moines. Au XVème siècle, le prieur de Rély obtient du roi l’autorisation de faire édifier une deuxième ceinture de murailles dont il subsiste deux tours, la Tour de Rély et la Tourelle. La construction de la halle est ordonnée par le même prieur au tout début du XVIème siècle. C’est un beau bâtiment aux travées portées par des piliers de pierre.

Avec la richesse agricole du secteur, foires et marchés s’y tenaient traditionnellement le lundi. D’ailleurs, le marché hebdomadaire s’installe toujours le lundi matin, sous la halle et la petite place attenante. Depuis 1933, la coopérative a pris le relais des foires. Elle commercialise les céréales produites ici et réputées pour leurs qualités, tels les blés meuniers et les orges brassicoles.

Des vestiges néolithiques prouvent que le territoire de la commune fut très tôt occupé par l’homme mais c’est vers l’an Mille que l’on commence à voir apparaître les premiers écrits sur la région. Puiseaux dépendait à ce moment-là des seigneurs du Gâtinais avant que la région ne soit rattachée à la couronne de France en 1062. Des vestiges de ces temps anciens sont toujours présents de nos jours et représentent le patrimoine lui-même de la ville de Puiseaux.