Rouvres-Saint-Jean doit son nom au chêne rouvre, objet de culte chez les Gallo-Romains. En effet, voici 2000 ans, cette partie de la Beauce était recouverte d’une forêt de chênes. Disparue depuis longtemps, elle est aujourd’hui remplacée par les cultures de céréales. Démolie à la révolution et reconstruite en 1882, l’église Saint-Jean-Baptiste trône au milieu du village..