Un potier y était déjà installé en 1285. Jusqu’à la deuxième guerre mondiale, pièces de poterie culinaire et matériaux de construction étaient fabriqués dans les briquetteries. Le musée Saint-Sauveur rassemble aujourd’hui tous ces témoins des siècles passés, et l’on y devine la peine du potier, du bourrelier, du charbonnier, du balaitier…

Construit vers 1540, le château du Hallier, tout de briques rouges, avec ses courtines et ses tours découronnées, est un bel exemple de transition entre le château fort et la demeure de plaisance. Charles IX et Henri IV apprécièrent cette résidence de chasse.

L’Office de Tourisme organise une promenade commentée dans la campagne Nibelloise :