Entre la forêt d’Orléans et les blés de Beauce, à la porte des châteaux de la Loire, Pithiviers vit à l’ombre du clocher emblématique de son église. Sous-préfecture du Loiret, cette ville centrale du Pithiverais offre à ses dix mille habitants un large choix de services et les fait bénéficier d’équipements sportifs et culturels de qualité.

Ville d’histoire, elle séduit par son patrimoine architectural remarquable à découvrir sur le « parcours des pupitres » : église saint Salomon – saint Grégoire riche d’orgues réputées, collégiale saint Georges, château de Bellecour, Hôtel-Dieu…, et par ses figures célèbres : le botaniste et homme des Lumières Henry-Louis Duhamel du Monceau (1700-1782), le mathématicien Denis Poisson (1781-1840), le peintre Désiré Lubin (1854-1929).

Ville gourmande, ses deux spécialités pâtissières fameuses, le Pithiviers et le pain d’épices, plaisent aux fins palais. Ville qui se transforme, elle valorise ses espaces publics en les rénovant comme en témoigne le nouveau mail ouest, elle réhabilite ses structures communales (Théâtre du Donjon, salle des fêtes, piste d’athlétisme, station d’épuration…) ou en crée d’autres (centre de loisirs, centre aquarécréatif).

V. Hugo et J. Drouet ont passé la nuit dans une auberge de la place du Martroi :  l’Auberge de l’Écu (aujourd’hui disparue !). Elle se trouvait au coin de la place du Martroi et de la rue de l’Écu.

Pour la petite histoire, il aurait profité de cette halte pour lui écrire son fameux poème :Ma main pressait ta taille frêle

L’Office de Tourisme vous propose différentes visites commentées et ateliers à Pithiviers :

– Visite du centre historique

– Visite du jardin personnel d’André Eve

– Jeu de piste

– Initiation à la photographie

– Atelier culinaire

– Visite de l’ancien camp

– Visite de l’Orgue de l’église Saint-Salomon Saint-Grégoire