Une “petite Sixtine” à Courcelles

La chapelle Saint-Hubert, à Courcelles, date du XIIIème siècle et plus précisément de 1271. Elle était sans doute un ancien abri pour les pèlerins en route pour Compostelle. La chapelle est est dédie à Saint-Hubert, saint patron des chasseurs. Rien d’étonnant d’ailleurs, puisque la forêt d’Orléans est tout près de Courcelles. Si la chapelle est connue aujourd’hui sous le nom de “petite Sixtine du Loiret” c’es grâce au XVIIème siècle. En effet, l’archevêque de Sens, Henri Pardaillan de Gondrin a bénit la chapelle en 1656. C’est après cet événement qu’il décida d’embellir la chapelle de 105m² de peintures murales. Ensuite, ces fresques murales seront rénovées au XIXème puis au début des années 2000. A la fin de cette dernière restauration, devant la beauté de cette chapelle il est tout de suite venu à l’esprit la fameuse Sixtine. Pour visiter la chapelle il faut passer par une petite étape. Il faut ainsi passer par la mairie (Lundi : 08h00 à 10h00 / Mardi : 16h30 à 18h30 / Vendredi : 11h00 à 14h00) pour en récupérer les clés avant de visiter le chef d’oeuvre. Comme pour donner un petit côté aventure à cette découverte magnifique.

Chapelle Saint-Hubert à Courcelles

Le château de Courcelles

En plus de la “petite Sixtine” du Loiret, Courcelles possède également un magnifique château. Ancien château fort il a souffert terriblement des incursions anglaises dans la région au XIIIème et XIVème siècles. Si bien que le duc d’Orléans doit autorisé Jean de Braque à le remettre en état en 1389. Aujourd’hui propriété privé, il nous est tout de même permis de le visiter sur rendez-vous. Il suffit alors de contacter les propriétaires au 02 38 33 48 92 pour fixer un rendez-vous. Alors vous aurez le droit à une visite guidée du château et de ses caves !

Le château de Courcelles

En se promenant à Courcelles.

En plus de ces deux pépites, Courcelles a également d’autres charmes. Il y a d’abord la charmante mairie et l’église Saint-Jacques-le-Majeur situés contre la chapelle. Une superbe église dont le chœur inachevé est toujours visible à l’extérieur. Il y a bien sûr aussi des promenades qui nous emmènent le long de la Rimarde et nous font découvrir l’ancien lavoir. Tout un patrimoine qui fait de Courcelles une vraie pépite dans le Grand Pithiverais.

Mairie de Courcelles