Description

A la lisière de la Beauce et du Gâtinais, le bourg s’étend tout en longueur sur la rive gauche de la Rimarde, petite rivière verdoyante qui, à son confluent avec l’Œuf un peu en aval, donne naissance à l’Essonne. C’est au nom celtique de ce cours d’eau, Avara, que Yèvre-la-Ville doit son nom, dont la forme la plus ancienne était Evera Vico, « le village au bord de l’Avara ». Cette commune rurale pleine de charme abrite une magnifique église romane dédiée à sainte Brigide, sainte patronne de l’Irlande. Elle est particulièrement remarquable par son chevet, avec son abside en cul-de-four flanquée deux absidioles, daté de la fin du XIe et du début du XIIe s., tout comme le chœur surmonté du clocher roman. Elle a été remaniée au XIXe s. et dotée d’un porche d’entrée néo-gothique.

Labels

  • Ville, village et quartier