Poème de Victor Hugo pour Juliette Drouet

Le 22 août 1834, arrivés à Pithiviers depuis Yèvre-le-Chastel, Victor Hugo met par écrit ce poème, inspiré par la passion que lui procure Juliette Drouet.

Le même jour il écrit une lettre à sa femme Adèle, ainsi qu’un billet touchant à leur fille Léopoldine. Ce poème, est ensuite publié en 1856 dans son recueil de poèmes “les Contemplations. Le texte a, par ailleurs, inspiré au moins trois compositeurs et une artiste peintre.

Mon bras pressait ta taille frêle
Et souple comme le roseau;
Ton sein palpitait comme l’aile
D’un jeune oiseau.

Longtemps muets, nous contemplâmes
Le ciel où s’éteignait le jour.
Que se passait-il dans nos âmes?
Amour! amour!

Comme un ange qui se dévoile,
Tu me regardais dans ma nuit,
Avec ton beau regard d’étoile
Qui m’éblouit.