Pourquoi une taxe de séjour ?

La taxe de séjour est instituée depuis le 1er janvier 2017. L’Office de Tourisme du Grand Pithiverais perçoit  alors la taxe de séjour au réel sur l’ensemble de son territoire. Le produit de celle-ci est affecté aux dépenses destinées à favoriser la fréquentation touristique du territoire. Telles que la création de supports de communication (guide touristique, carte touristique, programme des visites, site internet, application mobile…), installation de points d’information touristique, la création de circuits groupes. La taxe de séjour dans le Grand Pithiverais est collectée durant toute l’année civile (du 1er janvier au 31 décembre) par l’ensemble des hébergeurs touristiques.

Qui est concerné ?

La taxe de séjour s’applique dans le cas d’un séjour à titre onéreux. Ainsi, les personnes qui sont hébergées à titre gratuit ne payent pas la taxe de séjour. La taxe de séjour est établie sur les personnes qui ne sont pas domiciliées sur le territoire de la collectivité. Personnes qui n’y possèdent donc pas de résidence à raison de laquelle elles sont redevables de la taxe d’habitation sur ce territoire.

En pratique

Le montant de la taxe de séjour varie de 0,20€ (pour les campings non classés ou 1 et 2 étoiles) à 4€ (pour les palaces) par personne et par nuit. Ce montant doit être affiché dans l’hébergement. Ensuite il doit figurer sur la facture émise mais n’est pas systématiquement inclus dans le prix de la prestation. Il est donc habituel que l’hôtelier, le logeur ou le propriétaire demande au voyageur de la régler à part. S’agissant notamment des séjours réservés via un opérateur en ligne. Détail du montant de la taxe de séjour dans le Grand Pithiverais par catégorie d’hébergement :

grille taxe de séjour 2018